ALTAIR – Psim

Développé en 1994 et devenu la référence depuis, Psim est le logiciel de simulation de circuits électroniques, conçu spécifiquement et principalement pour l’électronique de puissance et de commande de moteur (électrotechnique). Psim utilise l’analyse nodale et l’intégration de règles trapézoïdales comme algorithme de simulation. Plusieurs modules étendent les fonctionnalités à des domaines spécifiques, notamment :

  • La théorie du contrôle,
  • Les moteurs électriques,
  • Le photovoltaïque,
  • Les éoliennes.

Psim est utilisé par l’industrie et par les établissements d’enseignement pour la recherche et l’enseignement.

Solution logicielle

Simulation de commutateur actif

Simulez la commutation sans les problèmes de convergence généralement observés dans d’autres outils, en raison des dérivées importantes des formes d’onde de courant et de tension.

Simulations de perte de puissance

Calculez les pertes de commutation et de conduction des dispositifs de commutation (diodes, MOSFET, IGBT, dispositifs SiC/GaN) ainsi que les pertes dans le noyau et les enroulements des inductances – sans ralentir les vitesses de simulation.

Validation comportementale

Psim dispose des options de vérification, notamment Monte Carlo, la sensibilité et l’analyse des défauts, pour faciliter l’analyse des modes de défaillance et de leurs effets (DFMEA) des conceptions de convertisseurs de puissance. Le mode Hardware in the Loop est aussi disponible pour fiabiliser les résultats de simulation.

Bloc C et génération automatique du code C

Entrez le code C directement dans le bloc C sans compilateur, Psim interprétera et s’exécutera automatiquement au moment de l’exécution par un interpréteur C intégré. Psim est aussi capable de générer le code C à partir d’un schéma de contrôle.

Connexion avec d’autres simulateurs à base de Spice

Utilisez vos outils de conception et de simulation préférés avec Psim en utilisant ses capacités de co-simulation liées à MATLAB Simulink, Questa/ModelSim, LTspice et à tout logiciel compatible FMI.

Démonstration à travers une vidéo

Retour en haut